Une énergie propre grâce à l'hydrogène

L'hydrogène est considéré comme un moyen prometteur de fournir de l'énergie pour le chauffage dans les ménages, mais aussi dans l'industrie et les transports. En tant qu'élément chimique le plus courant, l'hydrogène pourrait être produit localement partout et ainsi réduire considérablement la consommation des sources d'énergie conventionnelles telles que le pétrole, le gaz naturel et le charbon. SANHA propose un système de tuyauterie adapté qui convient au transport dans les bâtiments.

Une alternative respectueuse du climat

Sous sa forme pure, l'hydrogène est un gaz invisible, inodore, non toxique et plus léger que l'air. Mais le gaz doit d'abord être extrait, car l'hydrogène n'existe pas sous cette forme dans la nature. Le reformage à la vapeur en tant que sous-produit de l'industrie chimique ou de l'électrolyse, par exemple, peut être utilisé à cette fin. Dans ce processus, l'électricité est passée dans l'eau, ce qui entraîne la séparation de l'hydrogène (H) et de l'oxygène (O2) et leur libération sous forme de gaz. L'hydrogène peut ensuite être utilisé dans des piles à combustible pour fournir de l'électricité et de la chaleur. L'électricité sous forme chimique peut également être stockée plus longtemps et mieux dans l'hydrogène que ce qui est actuellement possible dans les piles.

L'avantage est évident : alors que la production, le transport et la combustion des sources d'énergie conventionnelles produisent des émissions de CO2 élevées et nuisibles au climat, la "combustion" de l'hydrogène - c'est-à-dire son utilisation dans une pile à combustible, par exemple - ne produit que de l'eau et une très petite quantité d'oxyde d'azote. L'hydrogène est un vecteur énergétique particulièrement respectueux du climat si l'électricité provenant de sources d'énergie renouvelables telles que le soleil ou l'énergie hydraulique est utilisée pour sa production.

 

Systèmes de canalisation certifiés pour l'hydrogène

SANHA a été le premier fabricant de systèmes de tuyauterie à faire tester et certifier différentes séries pour le transport de l'hydrogène dans les bâtiments. Par exemple, l'institut de certification néerlandais Kiwa a effectué des tests pour déterminer si notre système de raccords à pression de gaz SANHA-Press en cuivre est résistant à l'hydrogène. Tous les tests ont abouti à des résultats positifs. Dans l'intervalle, de tels tests sont également effectués ou prévus au Royaume-Uni et dans d'autres endroits.

Le certificat de résistance à l'hydrogène peut être téléchargé ici.