Aller au contenu

Amélioration du compensateur de dilatation axiale SANHA

Maintenant, SANHA présente une nouvelle gamme de compensateurs de dilation axiale pour ses systèmes NiroSan® et NiroTherm® . Ces compensateurs ont significativement une meilleure capacité d’absorption du mouvement axial ainsi que des forces de rappel élevées.

22.03.2017

Les compensateurs de dilatation axiale SANHA sont fabriqués en inox et ils ont été optimisés suivant une expansion axiale maximale (selon la dimension, jusqu’à 100% d’amélioration comparée à l’ancienne version). Pour une charge donnée, le déplacement axial est amélioré entre 7 et 23 mm assurant une durée de vie plus longue du produit. 

Les nouveaux compensateurs de dilation axiale de la série NiroSan® sont en acier inox 316L (matériau 1.4404) avec une teneur minimum en molybdène de 2.3% et une teneur réduite en carbone pour une haute résistance à la corrosion, et les compensateurs de la série NiroTherm® sont en acier inox 304 (matériau 1.4301). Les nouveaux compensateurs de dilation axiale sont disponibles du 15 au 108 mm. 

Tous les compensateurs de dilatation axiale sont composés deux extrémités à sertir – Suivant les séries et les joints d’étanchéité, les utilisations possibles incluent l’eau potable, les eaux de pluie, le chauffage, les gaz inertes, l’air comprimé et certaines applications industrielles pour une pression de service jusqu’à 16 bars.

Quant à leur utilisation, il est important de respecter des règles d’usage de base: 

  • Les tubes du système sont installés individuellement de manière rectiligne. Ils sont subdivisés en sections partielles, et chaque section est compensée par un compensateur de dilatation.
  • Le compensateur doit être installé à proximité immédiate des points fixes (selon les instructions de montage SANHA).
  • Les points fixes doivent être conçus pour résister aux forces causées  dans la longueur de la section du tube par les changements de températures, les forces compressives et élastiques du compensateur, les forces liées au frottement des patins de guidage et les forces d’écoulement.
  • Il faut prendre en considération l’impact du mouvement sur toutes les sections de l’installation en associant les raccords et les points fixes.