Acier carbone : 5 étapes pour une installation durable

Les tubes et les raccords à sertir en acier carbone sont très attractifs d'un point de vue économique. Suivant quelques recommandations, les installateurs disposent d'un matériau idéal pour tous les systèmes fermés. Plus précisément, ce système convient pour des fluides sans alimentation permanente ou régulière en oxygène.

Toute personne familiarisée avec une technologie d'installation approuvée est en mesure d’offrir à ses clients un système de chauffage ou de refroidissement fiable à un prix avantageux. Toutefois, les étapes ci-dessous doivent être respectées pour obtenir un système de tuyauterie durable :

1.           Stockage et transport :

Il est important de s’assurer que tubes et les raccords soient protégés de l'humidité.

2.           Respecter le domaine d'application :

Le système en acier carbone peut être facilement utilisé à l’intérieur des bâtiments et pour des circuits fermés. Par conséquent, toute installation extérieure, tout milieu ambiant chimique et toute présence d’oxygène dans le système sont proscrits quant à l’utilisation de ce système. Le départ et le retour des appareils de chauffage peuvent être réalisés en acier carbone. Le système en acier carbone est accepté pour des circuits de refroidissement à condition que celui-ci soit protégé contre toute corrosion externe par un isolant adapté.

3.           Protection des connexions :

Il est souhaitable que la raccorderie d'un radiateur soit protégé dans un boîtier de raccordement mural avec protection intégrée contre la condensation. Ainsi, eau de plâtre et humidité de maçonnerie ne pourront pas atteindre l'acier carbone aux points les plus critiques.

4.           Corriger le test de pression :

Les premiers essais de pression doivent être effectués à sec avec de l'air comprimé aux étapes appropriées de la construction. L'eau doit être utilisée uniquement lorsque le système est prêt à la mise en service.

5.           Mise en service :

Avant toute exploitation définitive système, il est fortement recommandé de le rincer. Cette procédure a pour but d’éliminer les particules de copeaux ou de débris introduits dans le système lors de l'assemblage. Dans tous les cas, le rinçage et la mise en service du système doivent être effectués conformément aux spécifications décrites par le bureau d’études.

La plupart des tubes en acier carbone sont galvanisés à l'extérieur ou à l’intérieur – extérieur (excepté pour le chauffage). Une couche avec une épaisseur d'environ 7 micromètres offre un degré de protection selon la norme EN ISO 2081 dont le niveau de contrainte est porté à 1. Ce système est donc adapté pour des installations dans des atmosphères chaudes et sèches. Une brève humidification n'a aucun effet si la surface de la tuyauterie peut sécher rapidement.

Les systèmes pré-isolés n'aident guère.

Des systèmes pré-isolés sont maintenant disponibles sur le marché. Cependant, seuls les tubes sont isolés et de fait, il faut prévoir un temps complémentaire pour isoler les raccords. Par ailleurs, il y a des risques d’endommagement de l’isolant des tubes pendant le transport ou l'installation. Ainsi, il peut avoir un risque d’humidité en provenance de l'extérieur. De plus, il est souvent difficile d'isoler en toute sécurité les joints à certains endroits faute d'espace disponible.

Dans le cas d’un environnement durable ou humide en permanence, un système de tuyauterie en acier inoxydable (AISI 304) tel que le système NiroTherm de SANHA peut être utilisé comme une très bonne alternative économique et technique. Cela permet aux installateurs d'économiser le temps nécessaire à l'isolation tout en offrant une protection optimale contre des phénomènes de correction.

En fin de compte

Les systèmes de tuyauterie en acier carbone peuvent être peu coûteux et faciles à traiter. Cela réduit les coûts des projets de construction et les bureaux d’études peuvent présenter des soumissions concurrentielles. Suivre quelques étapes simples peut protéger durablement le système de tuyauterie de la corrosion. Pendant la phase de la construction, il faut veiller à ce que les conduites installées soient stockées ou posées dans un environnement sec et qu’elles soient dotées d'une protection efficace contre la corrosion. Pour atteindre cet objectif, il n'est pas nécessaire de créer de nouvelles règles ou de développer de nouveaux produits, seules les règles techniques connues et les spécifications des fabricants doivent être prises en compte et respectées.ehalten werden.