Acier inoxydable pour l'air comprimé et l'eau de refroidissement

Thyssen Krupp a construit une nouvelle usine à Röhrsdorf, près de Chemnitz. Pour la fabrication de machines spéciales destinées à la production de batteries, il était important d'installer un système fiable pour l'air comprimé et l'eau de refroidissement. Le système en acier inoxydable NiroTherm a permis de répondre aux exigences élevées.

Avec le nouveau bâtiment de Röhrsdorf, Thyssen Krupp System Engineering s'est créé un nouvel ancrage dans la région de Chemnitz, aux côtés du centre de compétences en électromobilité situé dans le Hohenstein-Ernstthal voisin et du centre technique de Pleißa.

 

Le site de production a été construit sur un terrain de 40 000 m2 par le promoteur immobilier VGP Industriebau, dont le siège allemand se trouve à Düsseldorf, et est loué à l'entreprise de construction mécanique. En fonction de la demande, jusqu'à 250 personnes y seront employées. L'accent est mis sur la mobilité respectueuse de l'environnement. Cette entreprise d'envergure internationale fait partie de thyssenkrupp Industrial Solutions, un partenaire système pour tous les composants essentiels des chaînes de processus de la carrosserie et du groupe motopropulseur dans l'industrie automobile.

 

Le bâtiment

Le hall de production, d'une superficie d'environ 9 400 m2, a été construit en béton préfabriqué selon les normes les plus récentes. Des panneaux de plafond rayonnants ont été installés pour chauffer l'intérieur. L'air comprimé nécessaire à la production est généré par un total de quatre compresseurs Compair, dont deux modèles ont été utilisés : Deux compresseurs L37-RS à vitesse contrôlée et deux compresseurs L37-10A à vitesse fixe.

 

Pour assurer une longue durée de vie à l'installation, une technologie de traitement sous la forme de quatre sécheurs par réfrigération avec technologie de filtrage a été installée. En conséquence, le point de rosée sous pression est de 3°C et correspond à la classe 4. Cela garantit que le fluide est disponible pour les opérations de traitement dans une qualité constante. La qualité de l'air comprimé est classée selon la norme ISO 8573 - dans ce cas, elle correspond à :

 

Classe 1 pour les particules solides,

Classe 4 pour l'humidité (point de rosée) et

Classe 1 pour l'huile

Un aspect important du système d'air comprimé est la distribution : le système doit fonctionner en permanence avec le moins de pertes possible. À cette fin, les tuyauteries devaient être conçues sans fuites. Ceci a été réalisé et testé par la société druckluft-technik Chemnitz.

 

Air comprimé et eau de refroidissement

Pour la distribution dans la zone de production, les conduites d'air comprimé et d'eau de refroidissement ont été posées sous forme de lignes annulaires DN 65. 30 raccords d'air comprimé et 5 raccords d'eau de refroidissement ont été intégrés dans les conduites annulaires, chacun en DN 25.

 

Chaque connexion est sécurisée par une vanne d'arrêt, de sorte qu'il est possible de réagir aux besoins d'expansion ultérieurs sans intervention majeure dans l'exploitation de l'usine. Les conduites d'air comprimé ne sont pas isolées. Le système conçu par Klußmann Partnerschaft, Gütersloh, est entretenu toutes les 4000 heures de fonctionnement, au plus tard une fois par an. Ce processus comprend également le contrôle de tous les dispositifs d'arrêt et de test.

 

Système NiroTherm en acier inoxydable

Le système NiroTherm de SANHA a été utilisé. Les tubes et tous les raccords en acier inoxydable sont en matériau 1.4301. Ce matériau offre la durabilité et la fiabilité nécessaires à ce projet de construction - après tout, la production industrielle doit fonctionner de manière ininterrompue et avec le moins d'entretien possible.

 

Combipress pour des processus de travail rapides

Aujourd'hui, lors de l'installation de tubes et de raccords, la rapidité est essentielle, tout comme la qualité du travail. Pour y parvenir à chaque étape, les installateurs peuvent compter sur les avantages de combipress : Le traitement des tubes et des raccords est considérablement simplifié grâce aux propriétés du contour universel, de l'adhérence par glissement et de "l’étanchéité non pressée", et la fiabilité du traitement est accrue.

 

Les outils existants avec différents contours de presse originaux (V, M et SA) peuvent être utilisés sans problème jusqu'à 54 mm inclus. Pour les dimensions supérieures, les contours originaux SA et M peuvent être utilisés. Pour l'artisan, cela signifie une manipulation plus facile et plus de sécurité lors du sertissage, car le contour universel ou la compatibilité des outils exclut pratiquement toute confusion des mâchoires à sertir sur le chantier qui pourrait causer des dommages. L’étude et l'exécution correspondent à 100% aux idées du client.

 

Essentiellement, le "soutien très compétent du représentant de terrain de Sanha, Dietmar Pohling, y a contribué", explique l'entreprise druckluft-technik Chemnitz. "Nous travaillons depuis longtemps avec les systèmes à sertir dotés de cette fonction combipress et nous pouvons nous prévaloir de 10 ans de la meilleure expérience."